A TABLE !!!

Cuisiner suppose une tête légère, un esprit généreux et un coeur large. Paul Gauguin

06 janvier 2013

MACARONS SALES

MACARONS AU FOIE GRAS ET CONFITURE DE FIGUES ET MACARONS SAUMON FUME CREME ANETH/CITRON

DSC_0013

Nous avons participé début décembre 2012, à un atelier macarons organisé par Christophe du site MACARONS PASSIONS.

N’hésitez à aller visiter son site pour découvrir de nombreuses recettes de macarons sucrés et salés. Il y a même une boutique en ligne de vente de colorants alimentaires en poudre de très bonne qualité.

Après avoir suivi les bons conseils de Christophe, voilà le résultat. Nous avons encore quelques points à améliorer, mais nous sommes contentes du résultat.

 

RECETTE :

Il s’agit de la recette de la meringue française est du « tant pour tant ». Il suffit de peser nos blancs d’œufs, puis d’ajouter les proportions nécessaires de sucre et de poudre d’amande.

Ingrédients (pour environ 20 macarons)

100g de blancs d’œufs veillis (c’est-à-dire séparé du jaune depuis au moins deux jours)

150g de poudre d’amandes

150g de sucre glace

42g de sucre semoule

1 pincée de sel

du colorant alimentaire

 

Tamisez la poudre d'amande et le sucre glace séparément dans un saladier. Cette étape est nécessaire pour obtenir une coque de macarons bien lisse.

Dans un robot, montez les blancs d’œufs en neige avec une pincée de sel.

Montez les blancs en neige très ferme (environ 10 minutes). Lorsque les blancs commencent à être fermes, ajoutez la moitié du sucre semoule, et un peu avant la fin de la montée des blancs, ajouter l'autre moitié du sucre semoule. N’hésitez pas à bien battre les blancs en neige.

 

Mettez le mélange poudre d’amande et sucre glace dans les blancs montés, en 1 ou 2 fois.

Voici la partie la plus délicate de la recette : le macaronage.

 

Mélanger délicatement les blancs en neige à la poudre précédente.  Utiliser une maryse ou une spatule et aller chercher le mélange au fond du récipient pour le rabattre sur le dessus de la préparation en l’écrasant.  Au final, la préparation doit avoir un aspect lisse, brillant et retomber en ruban. Attention à ne pas trop macaroner, sous peine d'obtenir une pâte à macaron trop liquide. C'est également juste avant la fin de cette étape qu'il faut ajouter le colorant alimentaire.

Remplir une poche à douille de pâte à macarons. Sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé, former des boules de 3 cm.

Pour plus de simplicité, j’ai utilisé une plaque en silicone à macarons pour avoir des coques de la même grandeur.

Tapoter légèrement la plaque du four.  Laisser croûter environ 30 minutes à 1 heures tout dépend de la température ambiante dans la maison.

Il est possible de faire croûter les coques au four. La température de celui-ci doit être très basse et ne pas dépasser les 30-35° sinon les macarons risque de se craquer à la cuisson.

La cuisson :

Il est temps de passer à la cuisson. Les macarons se cuisent à 150 degrés  pendant 10 à 20 minutes.

Pour faciliter l'apparition de la collerette il est très important de limiter la chaleur qui arrive du bas du four. Pour cela il convient de placer sous la plaque à pâtisserie qui contient les macarons, une plaque comme une lèche frite.

Une fois les macarons cuits,  sortez la plaque du four et laissez la refroidir quelques . Il ne  reste plus qu’à décoller les coques de la feuille de cuisson.

DSC_0015

 

Au niveau de la garniture, il s’agissait de macarons salés :

*au foie gras et confiture de figues

*saumon fumé et crème (aneth/citron)

Posté par audreyaurelie à 15:44 - Apéritifs - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    ça doit être régalant

    Posté par papillonmyosotis, 06 janvier 2013 à 19:46
  • hum, ils me tentent bien ces macarons en version salée

    Posté par Aurélie EnviesDé, 08 janvier 2013 à 14:32

Poster un commentaire